logo_amca_1100.jpg

AMCA-Paris

Pour voir des nouvelles expositions, concerts, ainsi que la présentation des artistes et de la culture Croate à Paris, en France et dans les médias : 

suivez notre rubrique :

"AMCA-Paris vous informe",

régulièrement mis à jour

Appel aux étudiants croates

...et aux jeunes Croates qui exercent une profession à Paris ...
Nous savons que, chaque année, un certain nombre d'étudiants viennent à Paris ... savoir plus

Poziv hrvatskim studentima

i mladim stručnjacima u Parizu...

Znamo da svake godine određeni broj hrvatskih studenata dolazi na kraće ili dulje razdoblje u Pariz.

vidjeti vise

Le site Internet:

"Croatie.eu - le pays et ses habitants"

http://www.croatie.eu

 

Regardez la video consacrée à Zagreb:

Pulse of the city - ZAGREB

de Marko VRDOLJAK

Tatjana RADOVANOVIC - Une poétesse à Paris

croatie-drapeaupetit  lire l'article en Croate 

 

TRadovanovic2

Le 10 décembre 2015, une soirée littéraire a été organisée dans la salle d'apparat de l'Ambassade croate. Elle a été consacrée à Madame Tatjana Radovanović (1933). Mme Radovanović est une poétesse et peintre croate qui habite Paris depuis 1965 mais elle est née dans le minuscule village de Gdinje sur l'île de Hvar. Dans son œuvre artistique, aussi bien poétique que picturale, les paysages pierreux, les villages et les maisons en pierre (les gomile, en dialecte čakavien), ainsi que le dialecte de Hvar sont restés la source principale de ses sujets et de son inspiration. Bien évidemment, la poétesse a également composé en langue littéraire (štokavien) et, plus tard, en français. Ceci prouve que pour elle, il n'y a jamais eu de barrières linguistiques.

Ses lecteurs fidèles la connaissent à travers les recueils de poésie: 

"La roche vivante" (Živo stinje, 1999),

"Sur les traces des échos perdus" (Tragom zalutalih jeka, 2009) et

"De Gdinj à Paris, aller-retour", (Od Gdinja do Pariza i natrag 2015).

Dans ses trois recueils, il y a des poésies écrites en čakavien, le code le plus adéquat pour exprimer son amour des paysages insulaires. Les motifs récurrents de Tatjana sont Gdinje, son village natal, la sécheresse, la canicule, la décoloration, la terre rouge craquelée et les fissures dans la pierre. Ses vers peignent un paysage qui est à la fois magnifique et brutal. Néanmoins, quand ces mêmes poésies sont lues par Tatjana, les yeux fermés, c'est la musique que l'on entend dont les notes se transforment en flash-back d'enfance et de vacances d'été oubliées. A l'automne de sa vie, notre poétesse a réussi à transformer ce récital en salle de concert où les vers étaient lus à haute voix et d'autres poésies rejaillissaient et rejaillissaient. Le public en a été ému jusqu'aux larmes.

 

La vie de Tatjana a été une véritable vie de bohème de Paris. Arrivée très jeune, elle a commencé littéralement à partir de rien, en vivant modestement dans une chambre de bonne qui, bien heureusement, avait une vue magnifique sur les toits de Paris. Pour survivre, elle a fait un tas de petits métiers mais dans son temps libre, elle peignait à la Place du Tertre, en haut de la Butte Montmartre. Pendant de longues années, elle faisait partie de la colonie des peintres qui joignaient les deux bouts en faisant les portraits des touristes de passage. La peinture, la poésie, une vie modeste, belle mais ô combien difficile, ce sont les mots clés pour comprendre l'œuvre de Tatjana Radovanović. Ce récital a été organisé par Monsieur et Madame Perinić, membres de l'AMCA de longue date. Il leur tenait à cœur de rendre hommage à une poétesse qui reste toujours aimée et lue par la communauté croate.

Maja Cioni, AMCA
Poésies choisies par Ivanka Jardin

"Zivo stinje"

 sous la direction de Vjekoslav Vidovic

éditeur «Tin Ujevic», Split 1999 

"Tragom zalutalih jeka"

éditeur H.K.D. «Napredak», Split 2000

"De Gdinj à Paris, aller- retour"

Alliance française, Split 2015

   

 

Qui est en ligne?

Nous avons 9 invités et aucun membre en ligne

contact/adhésion

Recherche